fermer

Offre pour un(e) Assistant(e) ingénieur(e) en biologie, sciences de la vie et de la terre (H/F)

  • Type de contrat : CDD temps plein 12 mois (renouvelable) à compter du 01/09/2021

Contexte :

Une nouvelle équipe dont la thématique est  "Virus à ARN et facteurs hôte", dirigée par Karim MAJZOUB, vient d'être créée au sein de l'IGMM. Cette équipe s'intéresse à la réplication de virus à ARN, notamment les deltavirus qui infectent l'homme et d'autres espèces animales. Le virus de l'Hépatite D (HDV) est le seul deltavirus connu à infecter l'homme. Ce virus satellite du virus de l'Hépatite B, infecte le foie de 15 à 20 millions de personnes dans le monde, causant une hépatite incurable, qui peux se transformer en cirrhose et cancer du foie. Récemment, plusieurs équipes ont découverts des virus HDV-like nommés deltavirus, dans des tissues de plusieurs espèces animales, réservoirs et vectrices de pathogènes, comprenant des invertébrés et des vertébrés (ex: chauve-souris, serpents, canards et rats). Ces nouveaux deltavirus n'infectent pas forcément le foie de ces espèces et semblent avoir une capacité à changer d’espèce hôte. En termes de taille du génome, les deltavirus sont les plus petits virus à ARN connus pour infecter les animaux. Leur réplication dépend presque exclusivement de la machinerie de la cellule hôte.
L'objectif de l'équipe est d'utiliser les deltavirus qui possèdent un important potentiel zoonotique (changement d’hôte), comme des modèles simples de virus à ARN afin d'étudier la réplication et l'émergence des virus à ARN. Le but étant d'identifier et de comprendre quels facteurs des cellules hôtes sont essentielles pour la réplication des deltavirus chez l'homme, ainsi que dans des modèles cellulaires d'animaux (rongeurs, serpents, aviaires et insectes). Pour ce faire, l'équipe utilise les dernières techniques de précipitations d'ARNs et de protéines couplées à la spectrométrie de masse (Protéomique des complexes ARN et protéines) , ainsi que des techniques de criblages génétiques (ex : CRISPR Knock-out et CRISPR Activation) dans des cellules humaines et animales. En outre, l'équipe développera de nouveaux outils moléculaires pour détecter, suivre et visualiser l'infection par les deltavirus dans les cellules humaines et animales.

Mission et activités

L'assistant(e) ingénieur(e) sera directement encadré par Karim MAJZOUB, Il/elle aura deux missions principales :

  • Expérimentations :
    L’ingénieur aura son propre projet de recherche visant à développer des nouveaux outils moléculaires pour visualiser par microscopie à fluorescence de dernière génération les deltavirus dans des modèles de culture cellulaires humains et animaux.
    Il/elle aidera en outre à :
    - Construire et valider de nouveaux vecteurs et réplicons de deltavirus dans des modèles de culture cellulaires humains et animaux.
    - Produire et la purifier des protéines virales recombinantes.
    Il/elle analysera et présentera ses résultats périodiquement (rapports écrits, présentations orales, lab meeting, réunion avec le chef d’équipe).
  • Management du laboratoire :
    - Gestion des stocks de réactifs (anticiper le renouvellement des réactifs),
    - Réaliser les commandes et les missions du laboratoire (Geslab),
    - Contrôler de la décontamination et de l'évacuation des déchets (chimiques, biologiques) en accord avec les règles d'hygiène et sécurité,
    - Veiller à l'application des règles d'hygiène et sécurité dans l'équipe,
    - Contribuer à la formation technique des nouveaux arrivants

Contraintes de manière ponctuelle : nécessité de travailler en dehors des heures et jours ouvrables pour assurer le suivi des cultures des cellules animales, et nécessité de venir certains week-ends et jours fériés pour utilisation des machines très demandées (ex : microscopes confocaux).

 

Profil et compétences recherchés :

Bac+ 2-3 (BTS, DUT, Licence) en biologie moléculaire, cellulaire, biochimie, biotechnologies ou disciplines similaires.

Une expérience de travail d'un à deux ans au moins dans un laboratoire de recherche (public ou privé) est souhaitée.

  • Maîtrise des techniques classiques de biologie moléculaire (ex: clonage, PCR, RT-qPCR, Western Blot).
  • Une expérience en microscopie à fluorescence n'est pas indispensable mais sera perçue comme un grand avantage dans la candidature.
  •  Bonne maîtrise de l'anglais à l'oral et à l'écrit et présentation claire des données.
  • Goût pour le travail en équipe et sens de la communication.
  • Curiosité scientifique, esprit d'innovation et d'organisation.
  • Capacités d’interprétation des données préliminaires et acceptation de l’erreur et de l’échec.
  • Être au courant de la bibliographie du sujet de recherche (même superficiellement mais continuellement).

Pour postuler:

Merci d’adresser vos CV, lettre de motivation et références à Karim Majzoub par courriel avant le 22/08/2021 (minuit) : karim.majzoub@igmm.cnrs.fr

Déposer sa candidature sur le site (réf : 2021-R0336) : UM Emplois

Toutes les annonces